Actualité COVID-19

FONDS DE SOLIDARITE POUR LES MOIS DE JUILLET, AOÛT ET SEPTEMBRE 2020 – 28 AOUT 2020

Temps de lecture : 2 min

Suite à la parution du décret du 14 août 2020, nous synthétisons ci-après les conditions d’accès au dispositif du fonds de solidarité pour les mois de juillet à septembre 2020.

A qui s’adresse le fonds de solidarité ?

Seules les entreprises appartenant aux secteurs d’activité listés ci-dessous sont désormais éligibles au fonds de solidarité :

  • Hôtellerie
  • Restauration
  • Cafés
  • Tourisme
  • Événementiel
  • Sport
  • Culture
  • Artistes auteurs

Les entreprises travaillant étroitement avec les secteurs listés ci-avant sont également concernées. Pour tous les autres secteurs d’activité, le fonds de solidarité ne peut plus être sollicité pour ces périodes.

Qu’est-ce que le fonds de solidarité ?

Le fonds de solidarité est constitué de deux aides qui peuvent se cumuler :

  • Une subvention égale au montant de la perte de chiffre d’affaires enregistrée sur la période et plafonnée à 1 500 euros ;
  • Une subvention complémentaire de 2 000 à 10 000 euros pour les entreprises les plus en difficulté.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’aide plafonnée à 1 500 euros ?

Les conditions de fond et de forme sont synthétisées ci-dessous :

Secteurs d’activité éligibles

Hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, sport, culture, artistes-auteurs et entreprises travaillant étroitement avec ces secteurs

Date de début d’activité

L’activité doit avoir débuté avant le 10 mars 2020

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires hors taxes du dernier exercice clos doit être inférieur à 2 millions d’euros

Effectif

L’effectif salarié doit être inférieur ou égal à 20 salariés

Bénéfice

Le bénéfice imposable augmenté des sommes versées aux associés doit être inférieur à 60 000 euros par associé

Condition de perte de chiffre d’affaires

La perte de chiffre d’affaires constatée doit être d’au moins 50% entre le 1er et le dernier jour du mois considéré en 2020 par rapport à la même période en 2019 (ou par rapport au chiffre d’affaires mensuel moyen de 2019)

Comment demander l’aide ?

L’aide doit être demandée par voie dématérialisée, en se connectant à l’espace particuliers du site Impôts.gouv.fr (messagerie sécurisée pour accéder au formulaire)

Pour les entreprises les plus en difficulté, une aide complémentaire de 2 000 à 10 000 euros peut être accordée sous conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *